Un peu d’histoire

L'exploration pétrolière débute au Cameroun en 1947. Les premières découvertes commerciales sont réalisées dans le bassin du Rio del Rey en 1972 ; mais ce n’est qu’en 1977 que le pays acquiert le statut de producteur de pétrole, suite à la mise en production du champ Kolé.

La production atteint le niveau record de 186.000 barils/jour en 1985. Mais, à partir de 1986, année du ‘‘contre choc pétrolier’’, elle commence à décliner. Face à cette situation, des mesures incitatives visant la relance de l’exploration/production sont prises par l’Etat dès 1990.

Grâce à ces mesures et aux efforts déployés par la SNH pour enrayer ce déclin, un regain d’intérêt des compagnies pétrolières internationales pour le domaine minier camerounais est observé.

Au 1er janvier 2018, ce domaine minier, qui couvre une superficie de 31 839,82 km2, compte 07 permis et/ou autorisations exclusives de recherche, 19 concessions et/ou autorisations exclusives d’exploitation, 02 blocs en cours de négociation, et 08 blocs libres.