Exploration/production : Les avancées de 2017

Un nouveau Contrat de Partage de Production (CPP) signé en 2017

Le contrat a été paraphé le 1er juin par l’Etat du Cameroun et Noble Energy Cameroon Ltd. Il porte sur le bloc Yoyo, couvrant une superficie de plus de 679 km2 dans le bassin de Douala/Kribi-Campo. Des études géologiques et géophysiques ainsi que des opérations de forage réalisées sur ce bloc ont mis en évidence des accumulations d’hydrocarbures estimées à 47 milliards m3 de gaz naturel et 18 millions de barils de condensats. Le nouveau CPP Yoyo devrait permettre le développement de ces ressources dans le cadre du régime défini par le Code Pétrolier, qui contient des dispositions spécifiques pour la mise en valeur du gaz naturel. Le contrat Yoyo est conclu pour une durée de 25 ans, renouvelable une fois, pour dix ans.

La production gazière en hausse

La production nationale de pétrole brut s'établit à 27,72 millions de barils pour l'exercice 2017 en prévision de clôture, contre une réalisation de 33,69 millions de barils en 2016. Cette baisse est liée, d’une part, à l’amoindrissement des investissements découlant de la baisse des prix du pétrole brut ; et, d’autre part, le déclin naturel des champs en exploitation.

Quant à la production de gaz naturel, elle s’élève en prévision de clôture à 435,79 millions de m3, en hausse de 22% par rapport à l’exercice précédent, du fait, principalement, du relèvement de la consommation de la centrale thermique de Kribi.